Le parfum au 18e siècle

Musique 18e siècle La Stravaganza de Vivaldi

 

 

L'Eau de Pucelle
 

 

Comme l'Eau Cordiale de Sieur Coladon ou l'Eau Divine, l'Eau de Pucelle était une "eau aux esprits" propre au distillateur pour sa confection.

Le plus souvent, elle était mise en sucre et servie comme une liqueur légère.

C'est une fine composition qui prenait son accord à partir de la baie de genièvre, de la semence d'angélique et de la fleur de l'oranger.

Elle rappelle quelque peu la note particulière au gin.

Comme la plupart des eaux composées dites "de grains", l'Eau de Pucelle développait avec le temps une délicate senteur ambrée, senteur devenant délicate saveur lors de sa mise en sirop.

Bien en mode durant la Régence, l'Eau de Pucelle est présentée ici dans sa version "eau d'odeur".