Vinaigre de Patchouli
Vinaigre de Pamplemousse
Vinaigre de Lime
Vinaigre de Verveine
Vinaigre de Bergamote
Vinaigre de Lavande
Vinaigre de Mandarine
Vinaigre de Citron
Musique de Mozart "La Flûte enchantée"interprétée par Patrick Somas

C'est au XVIIIe siècle, vers 1740, que l'usage des vinaigres de senteurs est apparu, sous forme de vinaigres de fleurs  ou d'épices préparés  par quelques Maîtres Distillateurs.

Les élégantes d'alors disposaient dans de petits coffrets en bois, appelés caves, une série de vinaigres  parfumés, sorte de collection de senteurs destinés à la curiosité ou à réveiller "les esprits".

C'est  au XIXe siècle que les vinaigres d'odeurs  devinrent de véritables produits de beauté et  de soins, réputés à juste titre pour leurs vertus adoucissantes  et régénératrices pour la peau.

Comme une suite logique à l'apparition des eaux de cologne au XVIIIe siècle, les vinaigres d'agrumes furent très appréciés  comme ceux au cédrat,  à la bergamote, à l'orange amère, à l'orange de Portugal, au limon ou au citron.

Parmi les vinaigres  de fleurs, les plus en vogue furent le vinaigre rosat et celui de l'oeillet.

Au gré des modes, les vinaigres d'ambre, de violette, de lavande,  de serpolet,  de muscade ou de cannelle fixèrent leur empreinte sur les tables de toilette,  comme le souvenir affectueux et émouvant d'un "moment de vie".

 

 

 

Le vinaigre de toilette

Vinaigre d'Ylang-Ylang
Vinaigre de Tubéreuse